IGPSC : Témoignages sur le Congrès


Après 12 éditions réussies, IGPSC est devenu le Congrès de référence dans le milieu de l’ingénierie française. Quels sont ses principaux atouts ?


Le panel large d’ingénieries, donneurs d’ordre et entreprises qui sont représentés.

Les temps consacrés aux échanges et la soirée du lundi avec la traditionnelle balade en bateau avec les huîtres à bord. 

La qualité des exposés.

 


A l’évidence la volonté partagée de comprendre l’évolution du monde. La compétition est mondiale; nous serons bien plus forts en partageant nos expériences et nos stratégies, en comprenant comment l’homme construit le futur de l’entreprise, et comment il s’inscrit dans l’entreprise du futur. Le congrès IGPSC est devenu un des lieux privilégiés de ce partage. 


Dans un lieu qui permet d’oublier pendant 36h les enjeux de temps omniprésents qui nous submergent au quotidien, le temps de se rencontrer entre acteurs des grands projets.

Se rencontrer pour échanger entre concepteurs et maitres d’ouvrage pour ensemble intégrer la haute technologie présente dans de multiples projets, y comprendre les enjeux mais aussi et surtout la place de l’homme et des équipes au sein de la réussite de ces projets.

Poser les enjeux et attentes, analyser les retours d’expériences, les nouvelles méthodes, avancer vers l’industrie numérique du futur ensemble en partageant.

 


Ce Congrès est un lieu de rencontre où des acteurs majeurs de l’ingénierie partagent des expériences de projets complexes et variés, et se projettent sur les décennies à venir avec notamment la transformation digitale. L’innovation, la place de l’Homme, …  sont au cœur des réflexions. La participation d’universitaires, de maîtres d’ouvrage, de grands groupes de construction, … favorisent un échange riche. Le tout dans le cadre magnifique du Bassin d’Arcachon, dans une ambiance chaleureuse et conviviale.


Je dirai plutôt « est devenu un congrès qui compte dans le monde de l’ingénierie ».

C’est toujours un plaisir utile de se retrouver à Arcachon fin Juin. 

Le congrès favorise les échanges et les rencontres.  

L’ambiance décontractée voir par moment festive n’empêche pas le sérieux et la concentration pour des réflexions sur des thèmes d’actualités ou sur les fondamentaux du métier de l’ingénierie. 

 


Le congrès IGPSC est un congrès permettant la mise en commun d’expériences remarquables et reconnues dans les secteurs de l’ingénierie française. Ce congrès est une occasion unique de se retrouver autour d’un thème commun qui est, la réussite de nos grands projets, en France et à l’international en partageant nos expériences, nos difficultés et nos savoir-faire. Cette réussite passe par une transformation de nos méthodes de travail en cadrant la conception par l’ingénierie système.


Si vous deviez résumer le Congrès en une phrase, quelle serait-elle ?

 

 


Le rendez-vous incontournable des ingénieries françaises.

 

 

 

 

 


Le congrès d’Arcachon, c’est le croisement de l’humanisme et de la technologie…dans un site formidable !

 

 

 

 

 

 


36h qui illustrent et partagent chaleureusement entre les hommes le savoir de l’ingénierie française des grands systèmes. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le rendez-vous annuel qu’il convient de ne jamais manquer : « the place to be »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Un bon moment tant professionnel que personnel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Un moment de convivialité entre tous les grands acteurs de l’ingénierie française réunis pour partager leurs réussites par l’ingénierie Système.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Quels seront les temps forts de l’édition 2018 ?

 

 


La diversité des exposés tout en étant très orienté vers les techniques du futur.

 

 

 

 

 


Depuis mon enfance, je suis passionné par les grands travaux ; donc j’attends beaucoup de la confrontation de deux méga-projets que rien ne rapproche que sont YAMAL et le Grand Paris Express.

 

 

 

 


La présentation d’une diversité importante de projets et savoirs autour d’un grand témoin qui illustre l’importante de l’humain dans ces grands projets pour la planète et l’homme, du sous-sol à l’univers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tout d’abord, comme toujours, de nouveaux conférenciers et des thèmes variés. Des grands projets (Le Grand Paris, Yamal LNG, …), l’innovation (l’usine 4.0, la route du futur, …), la transformation digitale, et un éminent Membre de l’Académie Royale des Sciences de l’Ingénierie d’Espagne comme grand témoin. De quoi nous assurer un très grand cru 2018.

 

 

 

 


Toujours une grande diversité des sujets présentés. Un congrès ou l’humain sera au centre des débats.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


L’édition 2018 montrera la capacité de nos ingénieries françaises à rester à la pointe de la technologie et à évoluer en nous racontant une histoire « fantastique » en passant du Sud de la France à l’autre bout du monde, de l’humain à la robotique, tout en gardant les pieds sur terre.